Le Salar et le Sud Lipez.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La ville d’Uyuni en soi n’a aucun intérêt mais représente un point de départ pour aller visiter le désert de sel et le Sud Lipez. Une excursion en 3 jours et 2 nuits permet de découvrir cette région.

Le premier arrêt se fait juste à la sortie d’Uyuni, au cimetière de train où se trouvent une vingtaine de carcasse de locomotives à vapeur complètement rouillées.

Puis c’est partie pour le Salar!  Il s’agit d’une étendue de sel de 12 500 km2, située à 3 658m d’altitude. L’épaisseur du sel est de 2 à 14m par endroits. Une étendue tellement immense qu’à des moments, grâce aux reflets du soleil, le Salar se confond avec le ciel. Le sel du Salar n’est pas consommable immédiatement, car il n’est pas iodé, il est donc nocif. Mais on a goûté pour vous, ça a bien le goût de sel! 

Le soir on dort dans un hôtel de sel, où tout est fait de sel, jusqu’au lits! On se trouve juste à côté d’une colline recouverte de cactus, sur laquelle il est possible d’avoir une vue panoramique du Salar.

Le lendemain on continue l’excursion vers un mirador d’où on peut voir le volcan Ollague, situé à la frontière entre le Chili et la Bolivie, à 5868m d’altitude. Ensuite, des lagunes colorés, bleues, vertes, rouges ou encore blanches nous en mettront plein la vue, notamment La Laguna Colorada qui possèdent toutes ces couleurs en même temps. Nous y avons d’ailleurs passer la seconde nuit. Avant d’y arriver nous avons fait une halte au désert de Siloli, dans lequel se trouve « l’arbre de pierre ».

Le troisième et dernier jour, réveil matinal pour pouvoir apprécier le levé de soleil sur les geysers, froid garanti et le soleil se cache derrière les montagnes mais ca n’en change pas moins le décor. Puis, petit moment de relaxation (car oui c’est une excursion très éprouvante!) dans des thermes entourés de lamas, à regarder le magnifique paysage.
Un arrêt au désert de Dali puis à la Laguna Verde et nous voilà de retour à Uyuni après en avoir pris plein la vue pendant 3 jours.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

4 réflexions sur “Le Salar et le Sud Lipez.

  1. Même dans le froid, même malade, c’est magique le Salar…
    J’espère tellement que le tourisme de masse ne va pas s’y étendre, que ça restera presque quasiment vierge de toute occidentalisation, afin de faire découvrir de magnifiques paysages à mes enfants, dans une dizaine voir quinzaine d’années !

  2. De beaux articles postés mi mars mais dites donc les filles, depuis c’est les vacances ? Où bien vous vous reposez pour affronter le retour tout proche vers la France ?
    En tout cas, on comprend mieux votre petite indifférence au salar vu ensemble….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s